Une infirmière chaudasse prête à se pourfendre la chatte pour vous guérir

Une soignante dès plus délicieuse, à la poitrine bien ferme et la bouche bien pulpeuse, va se prendre de sympathie, pauvre nympho, et vous câliner la queue comme une gracieuse maman, sa chétif culotte blanche en coton roulée à hauteur de ses genoux afin que vous puissiez lui doigter les fesses par la même occasion. Une fois essoufflée sur vitre queue, la célibataire vous collera sa grosse moule poilue sur votre nez afin que vous lui branliez la moule jusqu’à ce que mouille s’en suive…et si vous êtes bien sage et attendrissant, vous pourrez même aller lui claquer à grands coups de queue !

 
>> Pour baiser des amatrices toi aussi, clique ici !
14167 vues
|