Pleure pas tu revois ta mère juste après !

Bon ok, la jeune femelle n’a pas l’air réellement joyeuse d’être ici…à deux doigts de repartir. Mais son petit regard perçant, espiègle, et sa petite jupette à carreaux montée sur baskets ne font que la rendre des plus désirable. On veut toujours avoir ce qu’on ne peut pas avoir ! Pari tenu, on lui propose une petite sucette et on essai d’enchaîner…Et pari réussit pour notre casteur, qui transformera cette petite réservée en une vraie chiennasse s’accrochant aux barreaux en hurlant de contentement ! Et pleurant sa maman tandis qu’elle se fait triturer son petit trou du sexe.

 
>> Pour baiser des amatrices toi aussi, clique ici !
11316 vues
|