Oy asiatrique 4

Comment ne pas baiser une belle asiate avec qui on fait une excursion dans son magnifique pays. Tout s’y prête, le décor, la mer, la tranquillité et bien sur le désir de s’enfiler une généreuse petite asiate docile. J’ai adoré lui travailler la foufoune mais aussi ses petites fesses qui à force de patience va littéralement s’ouvrir pour me permettre de le enculer profond. C’est vrai que j’ai un géant sexe épais qui paraît astronomique à coté de sa vulve ou de ce boule, mais elle a adoré ça la chienne se faire tringler en pleine nature comme une véritable libidineuse. Déjà rien que quand elle me pompait l’aspergeur je la sentais impatiente de se faire tringler comme une véritable catin. Je me souviens encore de ses géant nichons lourds, pour une thaïlandaise c’est assez rare. Ils ballotaient bien pendant que je me la pinais. J’adore me les bombarder les asians car elles s’écartent au maximum et tu sens bien que tu touches le fond de vagin et même dans le séant, ça fait des ravages. Et là avec elle je ne me suis pas gêné, je l’ai inondé au sperme chaud.

Avec : Localisation : Touches
 
Débloque toutes les vidéos Complètes en HQ !
1652 vues
|
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.